Actu Champignons

Votre blog sur les champignons

Quels sont les champignons comestibles en Pays de la Loire ?
Par région

Quels sont les champignons comestibles en Pays de la Loire ?

S’étendant du Massif Armoricain aux portes du bassin parisien, le Pays de la Loire offre un éventail de paysages, de climats et de sols variés.

Ces caractéristiques font de cette région une terre d’accueil pour de nombreuses variétés de champignons comestibles appréciés des fins gourmands.

Lire aussi :

Les Richesses Mycologiques de la Loire

De nombreux champignons tels que les cèpes, les girolles, les pleurotes, les coulemelles ou encore les truffes peuvent y être récoltés.

Les incontournables

cepes

Les cèpes, des trésors de l’automne

Le cèpe, avec ses formes massives, est le roi incontesté des forêts de la Loire. Ces champignons désignent plusieurs espèces, dont le cèpe de Bordeaux (Boletus edulis) prenant une grande place en cuisine pour leurs arômes riches et leur texture ferme.
Des vallées de l’Erdre aux forêts de l’est de la région, les cèpes prospèrent à la fin de l’été et en automne. Ils ont un prédilection pour les forêts de chênes et de pins, mais aussi de hêtres.

  • Saison de cueillette : septembre à novembre
  • Identification : chapeau brun, pied ventru, tubes blancs

girolles

Les girolles, un goût doux et parfumé

Roland dans les bois de feuillus, la girolle (Cantharellus cibarius) est une autre pépite du patrimoine mycologique ligérien. Son chapeau orangé, en forme de trompette, et son goût doux et légèrement fruité la rendent facile à identifier et très appréciée.

  • Saison de cueillette : juin à octobre
  • Identification : chapeau en forme d’entonnoir, de couleur jaune à orangé

Des champignons plus inattendus

 pleurote

Les pleurotes, chasseurs de l’hiver

La nature ne cesse de surprendre, et la mycologie ne fait pas exception. Même au coeur de l’hiver, l’amateur de champignons peut trouver son bonheur. Les pleurotes (Pleurotus ostreatus) font partie de ces espèces qui défient le froid. Leur goût subtil, proche de celui des huîtres, en fait une délicatesse appréciée.

  • Saison de cueillette : novembre à mars
  • Identification : chapeau gris à brun, pied court et excentré

coulemelle

Les coulemelles, acrobates des prairies

Pas besoin de se perdre dans les bois pour trouver de bons champignons. Les amateurs de coulemelles (Macrolepiota procera) le savent bien : ces géants élancés préfèrent les prairies aux forêts. Leur pied strié et leur chapeau couvert d’écailles brun foncé les rendent facilement identifiables.

  • Saison de cueillette : août à octobre
  • Identification : haut pied mince, chapeau de grande taille couvert d’écailles

FAQ

Est-il dangereux de cueillir des champignons sans connaissances en Pays de la Loire ?

Le risque de confusion entre espèces comestibles et toxiques est réel. Il est recommandé de se faire accompagner par une personne expérimentée ou de se référer à un guide de mycologie fiable.

Quelles sont les règles à respecter lors de la cueillette de champignons en Pays de la Loire ?

Il faut respecter les propriétés privées, ne pas détruire les habitats naturels et ne cueillir que les champignons que l’on connaît pour éviter les intoxications. Les outils tranchants sont à éviter pour ne pas blesser les mycéliums.

Comment conserver les champignons cueillis en Pays de la Loire  ?

Il est préférable de consommer les champignons rapidement après leur cueillette. Pour une conservation plus longue, ils peuvent être séchés, congelés ou mis en conserve.

 

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurélie Aigron
Salut c'est Aurélie ! Médecin généraliste mais surtout fan absolue de champignons je vous propose de découvrir ensemble des informations sur ces créatures mythiques de nos forêts !